Sélectionner une page

Je manque d’authenticité ?

C’est ce qu’on m’a reproché après mon dernier article qui parle des émotions ressenties au Crédit Agricole.

J’essaye d’être le plus optimiste possible et de ne partager que le meilleur. Avec nos métiers, nous pouvons facilement tomber dans la négativité. C’est pour ça que mes posts sont parfois trop utopistes.

Après discussion avec Bénédicte Corboeuf Metral, experte dans l’art oratoire, elle m’a donné LE conseil pour améliorer mon dernier post. Pour être plus authentique, je dois ajouter de la nuance !

Pour reprendre mon dernier post, bien sûr que tout n’est pas parfait. Parfois, je n’ai plus envie, je n’ai pas la force de me battre, je me trompe, je fais des erreurs… Et j’aurais dû l’écrire pour montrer que rien n’est jamais parfait.

Mais le plus important, ce n’est pas ça. C’est de continuer à travailler pour ses collègues quand tout nous démotive, c’est d’essayer d’arrêter de se plaindre dès que qqch ne va pas, c’est de poursuivre ses efforts quand on nous dit de laisser tomber.

Pour finir mon billet, je vous partage une citation inspirante sur l’optimisme de Pierre-Georges Latécoère : « J’ai refait tous les calculs. Ils confirment l’opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne nous reste plus qu’une chose à faire : la réaliser ».

J’adore !

 

Si vous souhaitez lire l’article qui me vaut cette réaction, il se trouve ici.

Mes 2 ans au Crédit Agricole