Sélectionner une page

Comment savoir si la publication que j’ai postée est intéressante ? La réponse est simple : je mesure mon taux d’engagement !

L’objectif de ce taux est de pouvoir comparer le succès entre chaque publication. C’est un KPI (indicateur de performances) qui peut rentrer dans les ROI (return on investisment) à prendre en compte lorsqu’on analyse nos résultats sur les réseaux sociaux.

 

L’engagement, le cheval de bataille d’un CM

Pour calculer ce taux, nous mesurons le nombre d’engagements divisé par le nombre de personnes qui ont vu la publication.

L’engagement représente les actions volontaires réalisés par les internautes sur nos publications. Cela correspond à l’action de liker (aimer), commenter et partager. Nous parlons également d’interactions pour ces 3 actions.

Un engagement élevé est souvent un indicateur de réussite pour une publication. Logiquement, une publication sans like, commentaire et partage ne semble pas intéresser sa communauté.

Attention tout de même, une publication avec de très nombreuses interactions négatives n’est pas une bonne réputation. Cela mènerait à un grand risque pour l’e-reputation de l’entreprise. Il y a quelques marques qui surfent sur la volonté de faire des bad buzz pour faire parler d’elle. Comme il est dit parfois : bad buzz égal buzz. Cependant, nous nous éloignons du sujet.

 

Méthodes de calcul du taux d’engagement

Nous parlons de méthodes aux pluriels car il y a différentes manières de calculer ce taux. Le problème, c’est que toutes les méthodes sont exactes mais elles ne mènent pas aux mêmes résultats. Il est important, lorsque nous comparons nos résultats, d’avoir bien le même système de calcul. Sinon, tout est faussé.

 

Méthode 1 : interactions divisés par le nombre d’impressions

La méthode 1 est ma préférée. Par ce moyen, chaque publication peut être comparée à une autre. De ce fait, nous pouvons  analyser une publication boostée (payée) avec une publication organique (non boostée) sans que cela ne pose de problème.

TAUX D’ENGAGEMENT = (LIKES + COMMENTAIRES + PARTAGES) / NOMBRE DE VUES DE LA PUBLICATION * 100

Pour information, le terme « impressions » est un synonyme de « nombre de vues ».

 

Méthode 2 : interactions et clics divisés par le nombre d’impressions

Ceci est une méthode tout aussi exacte car elle intègre au calcul précédent le nombre de clics. Il est conseillé d’utiliser cette méthode de calcul pour identifier le niveau de succès d’une publicité renvoyant vers un lien externe. Par exemple, le seul moyen de calculer le taux d’engagement d’une publicité SNAPCHAT se calcule en utilisant le nombre de clics (ou « swipe up »).

TAUX D’ENGAGEMENT = (LIKES + COMMENTAIRES + PARTAGES + CLICS) / NOMBRE DE VUES DE LA PUBLICATION * 100

 

Méthode 3 : interactions divisés par le nombre d’abonnés

Cette manière de calculer le taux d’engagement est très répandue. Elle est d’ailleurs utilisée par certains réseaux sociaux pour nous faire des rapports. Personnellement, je la trouve très mauvaises pour plusieurs raisons :

  • Cette méthode ne prend pas en compte l’évolution du nombre d’abonnés entre les publications. Plus nous avons d’abonnés et plus le taux d’engagement va se réduire. Il est alors difficile de comparer les différentes publications dans le temps.
  • Une publication boostée (payée) aura forcément un bien meilleur taux d’engagement contre une publication organique (gratuite) vue que le dénominateur reste le nombre d’abonnés.
  • Le taux d’engagement peut très facilement être supérieur à 100% ce qui est assez étrange.

TAUX D’ENGAGEMENT = (LIKES + COMMENTAIRES + PARTAGES) / NOMBRE D’ABONNÉS * 100

 

Bien choisir son KPI

Pour conclure, il est important de bien choisir une même méthode de calcul lorsque vous comparez des publications entre-elles. En réalisant un reporting de son activité sur les réseaux sociaux, le taux d’engagement n’est pas le seul indicateur de performances et ce n’est pas non plus le plus efficace selon les situations.

Bien choisir son KPI dépend de sa stratégie et de ses objectifs.